Analyse financière : Cadre et techniques

La santé financière d'une organisation est un indicateur clé qui a toujours eu une grande valeur, tant en interne qu'en externe. Cet article a pour but d'apporter plus de clarté sur ce qu'est l'analyse financière, son objectif et les données et techniques utilisées pour atteindre cet objectif. Cet article se terminera par un aperçu des cadres et des techniques clés à utiliser dans le cadre de l'analyse financière.

Qu'est-ce que l'analyse financière ?

Les données d'une entreprise contiennent une multitude d'informations, permettant aux analystes financiers non seulement de tirer des conclusions sur le passé et le présent, mais aussi d'essayer de prédire l'avenir. Par conséquent, l'analyse financière peut être décrite comme le processus d'utilisation des données financières pour évaluer les performances d'une entreprise et formuler des recommandations sur la manière dont elle peut s'améliorer à l'avenir.

En règle générale, l'analyse financière est utilisée pour évaluer le statut d'une organisation en examinant son degré de stabilité, de solvabilité, de liquidité ou de rentabilité afin de pouvoir lui attribuer une valeur monétaire correcte. Elle est généralement utilisée en interne dans une organisation comme un outil de suivi et de gestion des finances, tandis que les investisseurs externes ont tendance à l'utiliser pour comprendre la santé globale d'une organisation ainsi que pour évaluer les performances financières et la valeur commerciale.

Quel type de données est utilisé pour l'analyse financière ?

La principale source de données est le rapport annuel d'une société, y compris les états financiers et les notes, ainsi que le commentaire de la direction (revue opérationnelle et financière ou discussion et analyse de la direction). Cependant, les rapports financiers ne contiennent pas toutes les informations nécessaires pour effectuer une analyse financière efficace. Bien que les états financiers contiennent des données sur les performances passées d'une entreprise (ses revenus et ses flux de trésorerie) ainsi que sur sa situation financière actuelle (actifs, passifs et capitaux propres), ces états ne fournissent pas nécessairement toutes les informations utiles à l'analyse et ne permettent pas de prévoir les résultats futurs.

Par conséquent, l'analyste financier doit être capable d'utiliser les états financiers en conjonction avec d'autres informations pour faire des projections et tirer des conclusions valables.

L'objectif de l'analyse financière

Lorsqu'on procède à l'analyse de l'information financière, il est essentiel d'identifier et de comprendre clairement l'objectif final et les étapes nécessaires pour atteindre cet objectif. En outre, l'analyste financier doit savoir où trouver les données pertinentes, comment traiter et analyser les données (en d'autres termes, connaître les questions types à aborder lors de l'interprétation des données) et comment communiquer l'analyse et les conclusions.

Avant le début de toute analyse financière, en se posant les questions suivantes, les analystes peuvent créer une base solide pour leur travail :

  • Quel est l'objectif de l'analyse financière ?
  • À quelles questions cette analyse financière va-t-elle répondre ?
  • Quel niveau de détail sera nécessaire pour atteindre cet objectif ?
  • Quelles sont les données disponibles pour l'analyse financière ?
  • Quels sont les facteurs ou les relations qui influenceront l'analyse financière ?
  • Quelles sont les limites de l'analyse, et ces limites risquent-elles de nuire à l'analyse financière ?

Après avoir clarifié l'objectif et le contexte de l'analyse, l'analyste peut sélectionner l'ensemble des techniques qui l'aideront le mieux à prendre une décision. Bien qu'il n'existe pas d'approche unique pour structurer le processus d'analyse financière, un cadre général peut être mis en place en identifiant quelques phases principales :

Articuler l'objectif et le contexte de l'analyse financière.

  • Collecte des données d'entrée
  • Traiter les données
  • Analyser/interpréter les données traitées
  • Développer et communiquer les conclusions et les recommandations (par exemple, avec un rapport d'analyse).

Cela dit, il existe également de nombreux outils et techniques à la disposition de l'analyste pour l'aider à atteindre son objectif. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des principales techniques et outils permettant de réaliser l'analyse financière.  

Analyse financière : analyse horizontale ou verticale

L'analyse financière peut être de deux types : L'analyse horizontale et l'analyse verticale. La principale différence entre l'analyse horizontale et l'analyse verticale est que la première considère la comparaison entre un montant en pourcentage d'un poste des états financiers avec celui du poste correspondant d'une année de référence, tandis que la seconde parle de chaque montant séparément dans les états financiers en tant que pourcentage d'un autre montant de la même période financière.

Qu'est-ce que l'analyse horizontale ?

L'analyse horizontale ou "analyse des tendances" considère tous les montants des états financiers sur plusieurs années. Les montants des états financiers seront considérés comme le pourcentage des montants de la base.

Un outil utilisé dans l'analyse horizontale sont les ratios financiers, qui sont particulièrement utiles pour évaluer la tendance et la direction sur la période. C'est ce qu'on appelle souvent l'analyse des tendances, qui permet effectivement d'évaluer les changements relatifs de différents éléments dans le temps. Qui plus est, les analystes ont tendance à comparer ces ratios aux moyennes du secteur (ce que l'on appelle le benchmarking), aux normes du secteur et également aux tendances internes.

Les cinq grandes catégories de la liste des ratios financiers sont les suivantes :

  • Ratios de liquidité
  • Ratios d'activité
  • Ratios d'endettement
  • Ratios de rentabilité
  • Ratios de marché

Qu'est-ce que l'analyse verticale ?

En revanche, l'analyse verticale considère chaque montant figurant dans les états financiers comme un pourcentage d'un autre montant. Par exemple, en analyse verticale, la ligne des postes d'un bilan peut être exprimée en proportion ou en pourcentage du total de l'actif, du passif ou des capitaux propres. En revanche, dans le cas du compte de résultat, il peut s'agir d'un pourcentage du chiffre d'affaires brut, tandis que dans le tableau des flux de trésorerie, les entrées et sorties d'argent sont indiquées en proportion du total des entrées d'argent.

À l'aide de cette analyse financière, les pourcentages calculés peuvent être directement comparés au résultat des pourcentages équivalents des années précédentes ou d'autres entreprises opérant dans le même secteur, quelle que soit leur taille. Ainsi, les états financiers de taille commune aident non seulement à la comparaison intra-entreprise mais aussi à la comparaison inter-entreprises.

Résumé : L'analyse financière et son utilisation

L'analyse financière est utile pour déterminer et prévoir avec précision les tendances et les conditions futures. Les concepts d'analyse horizontale et verticale sont souvent les principaux outils utilisés pour obtenir une image claire de la santé et des performances financières de l'entreprise, tout en servant de catalyseur pour l'expansion de l'entreprise.

L'objectif principal de l'analyse horizontale est de comparer les postes afin de déterminer les changements de tendance dans le temps. En revanche, l'objectif de l'analyse verticale est de déterminer la proportion d'un poste par rapport à un poste commun en termes de pourcentage. Ces deux analyses sont utiles pour obtenir une image claire de la santé et des performances financières de l'entreprise.

En outre, les ratios financiers ou autrement appelés ratios comptables peuvent être utilisés pour fournir encore plus d'informations sur les performances d'une entreprise. De plus, les ratios sont particulièrement utiles pour identifier les tendances de l'entreprise, tout en fournissant des signaux d'alerte lorsqu'il est temps de procéder à un changement. Les ratios ont tendance à être particulièrement utiles lorsque les résultats sur plusieurs périodes sont comparés.

LucaNet peut vous aider à aller plus loin dans l'analyse financière en vous fournissant des outils supplémentaires pour collecter, traiter et analyser les données financières. Associé à une interface utilisateur et à des capacités de reporting puissantes, LucaNet peut vous permettre de visualiser et de présenter vos résultats de manière simple et transparente.  

Nos logiciels FPM.

Retour

Articles liés