Les trois principaux défis en matière de rapport de gestion et comment les surmonter

business man and woman working together at a laptop

Le département financier est le centre névralgique d'une entreprise, c’est là où se retrouvent les différents liens qui existent au sein de l'entreprise. Dans les entreprises internationales, mais surtout dans les entreprises de taille moyenne, les directeurs financiers et les responsables du reporting sont souvent devenus les sparring-partners de la direction.

Mais la responsabilité et l'importance qui vont de pair avec cela entraînent de nouveaux défis, en particulier dans le domaine du reporting de gestion. Dans cet article, nous allons voir quels sont les plus grands défis et comment les surmonter au mieux.

1. Défi : Lorsque le rapport de gestion devient international

De nombreux groupes, mais aussi des entreprises de taille moyenne, réalisent la majorité de leur chiffre d'affaires en dehors de leur pays d’origine. De ce fait, de plus en plus de filiales, de holdings d'investissement ou de coentreprises sont créées à l'étranger. Ces entités doivent également être incluses dans le périmètre de consolidation et dans les rapports de gestion. Les rachats et les fusions modifient également les exigences en matière de rapports de gestion.

Les services financiers et les responsables des processus de reporting sont donc confrontés aux défis suivants en matière de rapports de gestion :

  • Diversité des exigences en matière de rapports qui sont spécifiques à chaque pays ;
  • Différentes langues nationales, devises et formats de numéros ;
  • Formats de données et sources de données hétérogènes ;
  • Différents paysages de systèmes et formats de bases de données ;
  • Structures organisationnelles décentralisées et responsabilités en matière de rapports.

2. Défi : Qualité des données dans les rapports de gestion

Le processus d'élaboration des rapports de gestion est encore souvent très inefficace et sujet à des erreurs. Quelle en est la raison ? Les différents formats, les statuts de diffusion, les bases de données et la fusion manuelle des données rendent difficile l'intégration des différentes sources de données.

Le résultat ? Les données financières pertinentes pour les décisions stratégiques importantes n'arrivent que trop tard dans la procédure et le processus de rapport de gestion prend une tournure alambiquée qui lui est propre. Dans le pire des cas, les rapports de gestion ne représentent pas la réalité et conduisent à des décisions stratégiques peu judicieuses.

3. Défi : Rapports de gestion et Excel

Pourquoi les états financiers et les rapports financiers de contrôle ne devraient-ils pas être créés exclusivement avec Excel ?

  1. Une entreprise peut souffrir d'un manque de qualité des données et la gestion des affaires peut s'avérer difficile car il n'existe pas de modèle de données uniforme.
  2. Il manque des interfaces puissantes avec les bases de données ERP et autres.
  3. Une telle entreprise pourrait également disposer de plusieurs bases de données Excel sur le même sujet, remplies de plusieurs versions des mêmes questions.

Pour les entreprises qui procèdent également à des consolidations, les difficultés suivantes s'ajoutent si elles n'utilisent qu'Excel :

  1. Le rapprochement interentreprises n'est pas possible.
  2. Les audits parallèles conformément au HGB, aux IFRS ou aux GAAP ne sont pas possibles.
  3. Les parties prenantes sont favorables à la certification du logiciel par les auditeurs.

La solution : Mieux travailler avec un logiciel de gestion des rapports

La crise du Coronavirus nous montre clairement que, plus que jamais, il est important pour les entreprises de garder un œil sur leurs chiffres à tout moment, de les analyser et d'identifier les facteurs de risque en temps réel. Pour cela, il est indispensable de disposer de rapports fiables, pertinents et rapides.

Le processus de reporting avec un logiciel automatisé augmente la qualité des chiffres clés et l'ensemble du processus de reporting de gestion. Les chiffres sont plus précis et sont disponibles plus rapidement. En effet, un seul système est utilisé pour les différentes étapes du rapport de gestion, ce qui permet d'éviter la discontinuité des médias.

Les Directeurs Financiers et autres responsables de la finance peuvent compter sur les avantages suivants lorsqu'ils utilisent le bon logiciel de reporting de gestion :

  • Plus d'efficacité dans le reporting ;
  • Amélioration significative de la qualité des rapports et du calendrier de leur élaboration ;
  • Des informations actualisées et réalistes sur les performances de l'entreprise ;
  • La libération des capacités de contrôle pour l'élaboration et le suivi des mesures ;
  • Regroupement des responsabilités décentralisées en matière de rapports en un lieu central ;
  • Et le meilleur de tout : le seul recours à Excel pour l'établissement des rapports appartient au passé.

Logiciel de rapport de gestion

Articles liés