Les changements générationnels au sein des entreprises familiales

digital young and old man overlapping

Depuis de nombreuses générations, les entreprises familiales sont considérées comme le cœur de l'économie et jouissent d'une excellente réputation. Par exemple, en Allemagne, elles représentent environ 90 % des entreprises privées et emploient plus de la moitié des travailleurs du secteur privé. Elles sont engagées dans la politique, les causes sociales, la culture et le sport. Par ailleurs, elles sont considérées comme étant des employeurs responsables et attentifs. Les entreprises familiales bénéficient d'un statut qui est bien souvent un atout pour elles et - surtout pour les salariés – constitue un véritable engagement.

Souhaité par la majorité : le changement générationnel au sein de la famille

Et pourquoi pas ? Ce que les grands-pères ont fondé autrefois est aujourd'hui dirigé par les pères - et bientôt par leurs filles et fils. Tout comme on peut l'imaginer. Et c'est le souhait de plus de la moitié des chefs d'entreprises. Mais dans le monde, seulement 12 % de celles-ci survivent jusqu'à la troisième génération. Et seulement 1% arrivent au-delà de la cinquième génération. Il est alors impressionnant que Takenaka, au Japon, l'une des 500 plus grandes entreprises familiales, remonte à 1610 ! Les descendants de l'ancien fondateur et charpentier de temples sont maintenant à la tête d'une entreprise de construction.

Seulement 12 % des entreprises familiales survivent jusqu'à la troisième génération.

Les raisons pour lesquelles de nombreuses entreprises familiales ne perdurent pas sont autant diverses que variées. Elles peuvent être dues à des facteurs internes ou externes. L'échec d'une succession est en tout cas une question très critique. Il arrive que ni au sein de son propre patrimoine génétique, ni sous la forme d'un acheteur externe, un successeur ne soit prêt à prendre la relève. La conséquence : chaque année, huit pour cent des entreprises familiales mettent la clé sous la porte.

Le changement de génération au sein des familles : une situation très complexe et individuelle

Pour éviter cela, les experts conseillent d'aborder le plan de succession à un stade précoce. Trois à cinq ans devraient être prévus à cet effet. Les changements générationnels sont en fin de compte des opérations très complexes et à multiples facettes, qui touchent de nombreux acteurs. Un transfert n'est pas seulement une affaire entre l'ancien propriétaire et le successeur.

Pour éviter les problèmes, toute la famille doit être impliquée dans les discussions et les procédures. Il est également intéressant d’impliquer les "externes" dans les situations de changements générationnels:

  • Les banques,
  • Les partenaires,
  • Les salariés.

Réussir à gérer, équilibrer et prendre en compte convenablement les différents aspects, financiers, juridiques et émotionnels, représente un véritable défi pour ces entreprises familiales. En particulier quand l’acquéreur manque d’expérience, il est conseillé de faire appel à des experts externes. Il y a bien sûr des cas de transferts réussis et fructueux. Cependant, vouloir « copier » leurs processus n’est pas une option: à chaque transmission son propre contexte et ses propres rouages. 

Les changements de génération au sein des familles simplifient et accélèrent le processus de transfert, mais ne le garantissent pas.

Le changement générationnel : un défi qui ne concerne pas les uniquement les entreprises familiales

Chaque année, près de 60 000 entreprises familiales allemandes sont confrontées à des changements générationnels. Seule la moitié d'entre elles parvient à les maintenir au sein de la famille, ce qui n’est pas beaucoup. Cependant, cela leur donne tout de même un avantage sur les autres entreprises. Aujourd'hui, la gestion du changement générationnel est un défi fondamental : Si les propriétaires vieillissent trop vite, il y a un manque de repreneurs potentiels. Selon l'étude "Focus on the Economy" de la KfW Research (janvier 2018), environ 240 000 successeurs seront recherchés dans les PME allemandes d'ici 2019 - une bénédiction pour ceux qui peuvent transmettre leur entreprise à des enfants capables et désireux de le faire. Cela simplifie et accélère le processus de transmission, mais ne le garantit pas encore tout à fait.

Démissionner de l'entreprise familiale dans une perspective d'avenir

« La plus grande étape est la porte. » Ce dicton danois résume pourquoi les propriétaires sont souvent le plus grand obstacle au changement de collaborateurs. Ce sont des sujets très sensibles, surtout pour ceux qui partent. Faire face à son propre âge et à la mortalité n'est certainement pas l'une des tâches les plus agréables de la vie. De plus, l'engagement dans le travail de toute une vie est souvent très important. Après des années à s’occuper de leur « bébé », celui-ci doit être transmit. Les doutes naissent assez facilement : Le successeur est-il (déjà) prêt ? L'entreprise restera-t-elle stable et forte sous la nouvelle direction ? De nombreux chefs d'entreprise se considèrent comme totalement indispensables. Ils ne lâchent pas prise et ne relâchent pas leur emprise. Ils risquent donc d'effrayer les successeurs volontaires, et de réduire les chances pour l'entreprise de prospérer et de préparer l'avenir.

« La plus grande étape est la porte. » - Dicton danois

Unir les forces des jeunes et des anciens dans le changement générationnel

Malgré toute l'importance accordée à la tradition, même les entreprises familiales doivent aller avec leur temps. La mondialisation, la rapidité, l'information universellement accessible et les technologies numériques ne sont que quelques-unes des notions à la mode qui s'appliquent. Si vous voulez survivre, vous devez être prêt à faire face à l'avenir. Vous devez reconnaître et relever de nouveaux défis entrepreneuriaux. Ainsi, la génération sortante n'a pas seulement la mince tâche de transmission de connaissances et d’expérience. Elle doit aussi fixer et ordonnancer le calendrier de reprise pour que le successeur puisse en temps voulu disposer de toutes les compétences et idées nécessaires à la reprise. 

Mais le changement générationnel actuel implique non seulement que la génération entrante apprenne de la génération sortante, mais aussi que la génération précédente apprenne de la nouvelle. Ainsi, les changements et les innovations pour préparer l’entreprise de demain se font sur une base solide et fertile, fruit de nombreuses années d'expérience et de tradition. Dans ce contexte, le changement générationnel est alors une chance pour l'entreprise familiale de rester compétitive et tenir ses promesses.

Les entreprises familiales clientes de LucaNet

LucaNet a notamment réussi à convaincre l'entreprise familiale VAUDE Sport GmbH & Co. KG, cliente de LucaNet. VAUDE souhaitait mettre en place une solution permettant de minimiser la charge de travail liée à l’élaboration budgétaire et à la production des reportings, et d’accélérer la disponibilité des données. La solution pour VAUDE : LucaNet.Planner.

Sur notre site web, vous trouverez des informations détaillées sur nos solutions pour le contrôle de gestion et la planification financière.

Découvrez les solutions de LucaNet

Articles liés