Une DAF Business Partner

Étude de cas EasyVista

EasyVista était une startup qui a aujourd’hui 30 ans d’existence. Initialement dans le service (inventaire informatique, gestion de parc), elle a packagé sa solution pour en faire un logiciel de gestion. Le groupe EasyVista affiche une croissance de 20% par an, compte 150 personnes et représente en 2017 25 millions d’Euros de CA, réalisé à 50% en France et à 50% aux US et en Europe du Sud. Le Groupe est composé de 7 filiales.

Projet

  • Mise en place d’un reporting mensuel, d’une consolidation statutaire et de gestion, et d’un budget

EasyVista

Secteur:
Économie numérique
Coeur de métier:
Editeur logiciel gestion de parc informatique
Siège social:
Noisy-Le-Grand (France)
Effectifs:
150
https://www.easyvista.com/fr

Le contexte du changement / ce qui a motivé le choix

LucaNet est arrivé dans un contexte de management de transition, pour répondre aux besoins de reporting mensuels financiers et opérationnels, de consolidation de gestion et statutaire et de budget.

« Dans un contexte de croissance du business et de développement international, le moment était venu de s’adjoindre des compétences d’un DAF business-partner. Les différences de méthodologies et de normes comptables au sein du Groupe devenaient d’une trop grande complexité. Nous étions dans une situation de grande confusion du fait du manque d’industrialisation et de gestion d’Excel. »

« Le changement était une nécessité : il n’y avait pas eu de budget en 2016, il n’y avait plus de reporting, et les comptes étaient sortis juste à temps pour répondre aux contraintes des sociétés côtés. Nous étions vraiment dans un contexte de management de transition. Il a fallu immédiatement se projeter vers la cible, et mener tous les chantiers de front, que ce soit l’amélioration de la production comptable ou la trésorerie, et mettre en place sans effet tunnel une dimension pilotage. » … « Le SI a été le vecteur de la conduite de changement, de l’amélioration du pilotage du business. »


Les objectifs

EasyVista souhaitait la mise en place rapide d’une solution fonctionnelle, simple, avec une logique métier intégrée, afin de permettre de gérer tous les aspects de la Direction Financière.

« Mon vécu de DAF et de contrôleur de gestion, c’était beaucoup d’Excel : pour faire de la comptabilité analytique, pour faire de la simulation, mais aussi de la production. Et de la production sur Excel c’est extrêmement dangereux, cela pose un vrai problème en termes de fiabilité, de robustesse, et de pérennité des solutions. Donc j’étais à la recherche d’une solution qui réponde vraiment au métier, qui ne soit pas générique, une solution conçue par des DAF et pas par des informaticiens. »

Vincent Migayrou apprécie avant tout la robustesse de LucaNet et sa gestion par journaux qui assure une traçabilité des données. Il met également en avant sa simplicité, avec « la possibilité de faire une consolidation de gestion aisée, avec l’assistant d’élimination c’est d’une facilité étonnante. ». Enfin, il rend compte de la visibilité apportée par la solution, permettant de bien distinguer la comptabilité, de ses ajustements et des éliminations.

Le succès du projet

Le mode projet agile, par alternance d’ateliers, ainsi que la dimension métier de la solution LucaNet ont assuré le succès du projet. 
« En l’espace de 3 mois, nous avons mis en place une solution qui nous a permis de traiter le budget, et de réaligner une consolidation composée de 7 filiales avec des zones de business différentes des zones juridiques.

Nous avons pu définir une nouvelle structure business qui corresponde à la réalité de notre activité, avec une dimension corporate et une dimension business, et qui coexiste parfaitement avec notre structure juridique. » … « En termes de vitesse, je pense que le fait que LucaNet soit un spécialiste métier a été indispensable à la réussite du projet. Nous disposons avec LucaNet d’une boite à outils financière avec des templates qui sont prêts à être paramétrés, ce qui est extrêmement plus aisé, mais que nous avons pu ajuster et adapter très facilement. »

Mon objectif est d’aider les dirigeants et les opérationnels à mieux performer. Dans ce contexte, je ne conçois pas mon métier différemment qu’en étant Business Partner. Je partais d’une organisation où la vision de la fonction finance était très comptable, et LucaNet me permet d’arriver plus vite à l’objectif : je change la perception des opérationnels de la fonction finance, et je vais enfin pouvoir commencer à adresser le sujet de la performance. LucaNet me permet d’aller vite, d’avoir une solution qui me donne une hauteur de vue. Cette vision à 360° est indispensable pour comprendre le business, en tant que DAF et pour répondre aux attentes importantes des DG.

Vincent Migayrou

Directeur Administratif et Financier Groupe

Ma consolidation avec LucaNet

« Nous avons maintenant une consolidation de gestion qui tourne, ce qui est une très grande satisfaction. Et en parallèle nous refaisions du sol au plancher SAGE, avec notamment la mise en place la comptabilité analytique. Cela nous a permis d’avoir une comptabilité générale enrichie pour avoir en même temps un P&L par départements. »

« Nous, qui avons levé des fonds, pour accélérer notre croissance, notamment aux US, sommes maintenant contraints par nos investisseurs qui ont un niveau d’attente qui augmente aujourd’hui. L’exigence sur le métier de DAF va croissant en termes de pilotage et d’allier stratégique. Petit à petit, la France tend plus vers un schéma anglo-saxon où le DAF n’est plus la 5ième roue du carrosse mais où le CFO est le numéro 2 au comité de direction. Et pour cela, on doit bien connaitre son business et avoir une vue à 360° »
 

Contact