ESEF – L'avènement du reporting électronique

Quels sont les enjeux du nouveau format électronique unique européen pour les entreprises ?

Le Parlement européen vient de publier une directive visant à harmoniser les rapports financiers annuels des entreprises en abandonnant les rapports imprimés, individuels et hétérogènes au profit d'un nouveau format électronique unique, l'ESEF (European Single Electronic Format). Cette directive s'adresse aux entreprises cotées en bourse dont les exercices comptables commencent le 01/01/2020 ou après cette date. Les quatre éléments suivants des comptes consolidés IFRS doivent impérativement figurer dans le rapport : bilan, état du résultat global, état des variations des capitaux propres et tableau de flux de trésorerie. Certaines informations de base propres à l'entreprise doivent également être complétées. Les notes annexes et le rapport de situation bénéficient d'un répit jusqu'au 01/01/2022. Pour le moment, l'obligation de publication au format ESEF ne s'applique pas aux comptes sociaux nationaux ; les entreprises sont toutefois libres de les publier au format ESEF si l'état-membre met une taxonomie à disposition.

Thèmes :

  • Application de l'ESEF dans l'UE
    • Critères et spécifications réglementaires
    • Base technologique du nouveau format d'information
    • Utilisation de la taxonomie
  • Synthèse et perspectives
Contact